Présentation

Tarnac dont les Romains appréciaient les lieux, tire son nom de « Taranis »  le dieu romain de la Foudre. Ce village classé de 324 habitants, limitrophe de la Creuse et de la Haute Vienne se trouve à égale distance de Tulle et de Limoges. Dans une nature préservée, au cœur du Parc naturel régional de Millevaches, laissez-vous séduire par le charme typique de ce bourg et de ses villages de la montagne limousine ainsi que par la qualité de son accueil et la chaleur de ses habitants.

Son église du XIIème siècle (ci-dessus) et la Fontaine Saint-Georges (ci-dessous) récemment restaurées constituent des atouts historiques et architecturaux remarquables tout comme l’ensemble dit « les petites maisons » du XVIIème dont la rénovation des toitures vient de s’achever. Son Hôtel-Restaurant gastronomique, son Magasin général et sa boulangerie animent la vie du bourg.

Autour du plan d’eau, vous pourrez profiter en famille et en toute sécurité de la plage et de la baignade surveillée et pratiquer des activités estivales de sport nature : tennis, canoë, tir à l’arc, escalarbre, swing, golf, VTT, … ou pêcher dans ce lac de 1ère catégorie. La récente création d’une promenade pédestre sur pilotis autour du lac enchantera petits et grands. Vous serez charmés par la diversité des paysages en parcourant les six circuits de randonnée pédestre et de VTT. Au bord du plan d’eau, son camping municipal ombragé sera propice au repos et à la détente.

Informations

Conseil municipal

  • Maire : Marie-Rose Bourneil
  • Adjoints : Pierre Marsaleix, Joël Besse
  • Secrétaire : Cécile Busseau

Mairie

  • Téléphone : 05 55 95 53 01
  • Fax : 05 55 95 18 37
  • Courriel : mairie.tarnac@orange.fr
  • Ouverture : tous les jours de 9h à 12h sauf les mercredi et dimanche

Repères

  • Nombre d’habitants : 324
  • Gentilé : Tarnacois(e)
  • Code commune : 19265
  • Code postal : 19170
  • Superficie : 67,5 km²

Cartes

Vie communale

Photographies








Le ruisseau de La Beyreberolle et le ruisseau du Monteil entre Tarnac et Peyrelevade (crédit : Jean Avocat)